home allemand anglaise ES  Cette page est aussi disponible dans une version allemande, anglaise et espagnole.

Le Documentation International sur la Musique lectroacoustique
EMDoku

L'Introduction


La Documentation Internationale sur la Musique électroacoustique contient:

Une banque de données contenant tous ces renseignements est disponible sur disquette (voir l'adresse au bas de ce texte). À partir du WWW, on peut également obtenir ces informations sous plusieurs formes. Une révision de notre documentation originale est actuellement en cours. Sa publication (chez Pfau-Verlag) suivra en 1995. Notre questionnaire/appel de renseignements fait partie de notre recherche avant publication. La date limite pour les corrections ou les ajouts etc. est le 1er octobre, 1995.


La "Liste des studios"

Elle contient les adresses de 282 studios de musique électroacoustique. Elle comprend des informations sur l'équipement utilisé et le fonctionnement de ces studios (hardware et software, enseignants, personnel, etc.). Les studios dits "historiques", ou ayant cessé leurs activités sont mentionnés. La liste des studios est organisée alphabétiquement par pays et par ville. Un défaut d'information sur un studio peut-être attribué au rôle purement pédagogique de ce studio, à sa fondation très récente, ou à un manque de réponse à notre questionnaire. Nous prions donc ces studios à nous faire parvenir l'information les concernant pour qu'elle soit incluse dans la banque de données.

Les noms des studios apparaissent sous leur forme officielle (en entier) ainsi que sous les formes abrégées par lesquelles ils peuvent être connus, ou que nous avons utilisées pour gagner de l'espace. Le nombre inscrit sous "works" indique la quantité d'oeuvres inscrites au fichier "Liste des oeuvres" d'un studio. Les abréviations postales des pays ont été utilisées pour le classement par pays. Les studios "historiques" de la RDA et ceux de la RFA sont classés séparément. Cela s'applique à quelques autres pays d'Europe de l'est. Jusqu'ici les pays extérieurs à l'Europe n'ont été inclus que partiellement. C'est une des raisons principales de ce présent questionnaire (notre premier recensement remonte à 1990).

Les 14 champs d'information de la "Liste des studios" sont les suivants (s.v.p., conformez-vous à cette grille autant que possible)

1. nom complet du studio TU Berlin Elektronisches Studio

2. nom abrégé du studio (pour la "Liste des oeuvres") TU Berlin

3. type de studio (privé, institution, université) university

4. personne contact, directeur du studio

5. adresse: rue Sekr.EN8, Einsteinufer 17

6. pays D

7. code postal 10587

8. ville Berlin

9. tél. (+49) 30 314 22821

10. nombre d'oeuvres dans "Liste des oeuvres" 217

11. année du fondation du studio 1954

12. année de fermeture du studio

13. équipements. services, personnel Mixer: Soundcraft S8000 (36/8/2)...

14. commentaires (recherches, concerts, etc.) abréviation dans la "Liste des oeuvres"...

 


La "Liste des oeuvres"

Toutes les oeuvres appartiennent à la catégorie "musique sérieuse" de la musique électroacoustique (telle que définie par les sociétés de droit d'auteurs et les radios). L'appellation "musique sérieuse" se définit difficilement et l'évaluation de chaque oeuvre en fonction d'elle en est impossible. Il peut arriver qu'un certain (petit) nombre d'oeuvres présent dans notre documentation, ne réponde pas à ce critère. La sélection des oeuvres est laissée aux studios individuels, et n'est ni vérifiée ni modifiée par les éditeurs. La "musique électroacoustique", en général, se définit comme "musique pour, ou avec haut-parleurs" (seulement dans le domaine de la musique par ordinateur, où la génération de notes plutôt que de sons est employée, cette définition ne s'applique-t-elle pas obligatoirement et sera inscrite comme "score" dans le champ "type"-- ainsi par exemple certaines partitions de Xénakis générées par ordinateur).

Le terme "musique électroacoustique" et/ou musique par ordinateur, musique électronique et concrète (voir "type"), englobe les musiques pour bande magnétique ou autre support ["C"], musique pour bande et instruments ["C+"] et électronique en direct ["C*"], et peut être produite pour les médias tel que le film ["F"], la télévision ["TV"], le théâtre ["Th"] et "MTh"] ou la radio ["R"]. Certaines oeuvres peuvent être des musiques électroacoustiques d'interprétation (ainsi certaines oeuvres de Stockhausen apparaissent dans la liste de "Strobel Freiburg" et de "Akademie Basel", puisque ces oeuvres ont été répétées dans ces studios). Dans le cas de l'électronique en direct, une manque d'identification du studio est souvent la norme.

Les 12 champs de la "Liste des oeuvres" sont les suivants: (avec exemples)

1. le numéro dans la banque de données 6641

2. prénom (entrées multiples) Sukhi, Folkmar

3. nom de famille (entrées multiples) Kang, Hein

4. titre Odyssee

5. année 84 / 85

6. type (voir "Abréviations") C

7. durée (minutes : secondes) 9:52

8. pistes (entrées multiples) 4

9. instrumentation (voir "Abréviations")

10. commentaires (incluant éditeur) pour le festival "unerhört"

11. étiquette LP, CD (entrées multiples) Muse MSC - 003

12. studio (entrées multiples) TU Berlin

Une liste des abréviations utilisées (particulièrement important dans les champs "type" et "instrumentation") se trouve dans le fichier html "Abréviations". Ces abréviations sont dérivées des termes anglais et/ou du "Electronic Music Catalogue" de Hugh Davies.

 


Histoire de la Documentation

La présente banque de données s'est développée au cours des dernières années, obstinément, dépendante des fonds et du personnel. Cette documentation débuta comme projet de recherche du studio de musique électroacoustique de l'Université Technique de Berlin. La première étape fut franchie en 1988 quand Berlin fut nommée Ville Culturelle de l'Europe (d'où la limitation d'une documentation ciblée sur les studios européens), les fonds provenant d'un projet global "Werkstadt Berlin 1988". La deuxième étape fut franchie grâce au festival INVENTIONEN '90, qui fut suivie d'une présentation publique à la ICMC de Glasgow. L'aide la plus importante fut apportée par INVENTIONEN '92, qui a permis la publication imprimée de notre documentation. Une seconde publication est actuellement en cours, soutenue par la Fondation GEMA et le Programme Culturel Siemens. Ces quatre phases de financement ont été accompagnées d'étapes parallèles d'organisation et de communication. La première étape était plus ou moins orientée vers l'expansion de la documentation existante de Hugh Davies datant de 1967. Ce travail a donné naissance à une compilation conçue sous forme de base de données. La nature de cette forme de documentation est d'être toujours en expansion, par des ajouts constants d'informations et d'oeuvres. La première banque de données fut créée sous HyperCard et toutes les suivantes sous FileMakerPro.

La "Documentation Internationale sur la Musique Électroacoustique" vise particulièrement les musicologues et les compositeurs concernés par la catégorie "musique sérieuse" de la musique contemporaine et les collaborateurs de nombreux studios à travers le monde. Nous espérons que par ces groupes et ces individus des contacts se développeront avec les producteurs et les organisateurs, les rédactions (maisons d'édition, radios, magazines, etc.), avec les bibliothèques et les institutions d'enseignement, et autres intéressés à travers le monde.

Cette documentation se veut une référence qui, prenant date en 1995, couvre l'état actuel de l'information. Nous espérons que la qualité de l'information, grâce aux réactions de ses lecteurs et de ses usagers, s'étendra et s'améliorera, et que cette documentation deviendra au fur et à mesure plus complète. La documentation est par nature un "work in progress". De nouvelles oeuvres et de nouveaux studios apparaissent régulièrement, nécessitant ainsi de constantes corrections et mises à jour.


Berlin, le 2 mai, 1995, Folkmar Hein

(trad. Christian Calon, Robin Minard)


Hypertext by Markus Spitzer, Last modification: 3.1.1997; last change 4.4.2006, F. Hein